En ce mardi 29 septembre, Google a fait son show pour nous présenter toutes ses nouveautés à venir.

Nouveaux smartphones, tablette, Android Marshmallow, Chromecast : Tour d’horizon sur toutes ces nouveautés

http://neurogadget.com/wp-content/uploads/2015/09/HTC-One-M8-Android-6.0-Marshmallow.jpg

 

Deux Nouveaux Nexus

Deux nexus ont été dévoilé en cette soirée, le Nexus 5x et le nexus 6P

Le Nexus 5x la Base de Nexus en 2015

Habemus Nexus 5X ! aurait-on envie de dire aujourd’hui. Google incite moins que les autres au renouvellement de ses produits, c’est sage. Mais deux ans pour le successeur du Nexus 5, c’est long. On retrouve donc LG aux manettes du 5X, avec un design assez proche du prédécesseur. Les formes se sont arrondies, il y a cette protubérance liée à l’appareil photo et le capteur biométrique au dos, mais les plastiques et le style restent familiers. Certes, le coloris vert d’eau nous laisse un peu circonspect, mais c’est affaire de goût.

Le capteur biométrique reposera sur Nexus Imprint, le système de gestion des empreintes digitales d’Android 6.0. Google nous dit que Nexus Imprint, en plus d’être rapide et fiable, présente l’avantage de s’améliorer au fil du temps. Et Imprint fonctionnera avec Android Pay et pour authentifier des achats sur le Google Store.

Google Nexus 5X
Google Nexus 5X
Google Nexus 5X

Le nouveau smartphone a grandi : il mesure désormais 147 x 72,6 x 7,9 mm pour 136 g, versus 137,8 x 69,2 x 8,6 mm pour 130 g. Ça nous fait en gros 1 cm de plus en longueur, 3 mm en largeur mais presque 1 mm de moins en épaisseur. Ce n’est finalement pas tant que ça quand on considère que son écran est passé de 4,95 pouces à 5,2 pouces, et que le Nexus 5X intègre deux haut-parleurs en façade. On arrive peu ou prou au même gabarit qu’un Honor 7, en plus fin et léger. Google a su raison garder dans le choix de la définition, Full HD. Il demeure une résolution de 424 ppp amplement suffisante ! L’écran est protégé par du Gorilla Glass 3 mais aussi par un traitement oléophobique résistant aux tâches et traces de doigts.

Google Nexus 5X
Google Nexus 5X

A l’intérieur, les évolutions sont nombreuses. Et deux ans plus plus tard en même temps, c’est logique. Google, ou plutôt LG, a évité le Snapdragon 810 qui chauffe au profit d’une variante plus équilibrée du SoC Qualcomm, le 808 sextuple-coeurs cadencé à 1,8 GHz au maximum (celui qu’on trouve dans le LG G4). Le SoC abrite un GPU Adreno 418 et se voit épauler par 2 Go de RAM. Ce choix peut surprendre ou décevoir, en même temps avec un Android stock, ça suffit. Côté stockage, le Nexus 5X table sur les mêmes acquis que son aîné : 16 ou 32 Go, non extensible.

Google Nexus 5X

La couche photo est l’autre domaine où LG a largement – et heureusement – revu sa copie : le Nexus 5X adopte un nouveau capteur Sony de 12,3 mégapixels doté de photodiodes de 1,55 µ ! Google annonce que ce capteur est 92 % plus efficace pour capturer la lumière que le Nexus 5. Google n’a pas précisé à quel type de capteur cela correspondait, mais d’après nos calculs, il s’agirait d’un 1/2,3 pouce, beaucoup plus grand effectivement que la moyenne, y-compris même que celui du OnePlus 2 (1/2,6 pouce). L’optique ouvre à F:2,0 et la mise au point est assurée par une cellule à laser infra-rouge (comme sur le LG G4 ou le OnePlus 2). Le double flash est de la partie, tout comme le mode de capture vidéo en 4K. En façade, on passe sur un capteur de 5 mégapixels avec des photosites de 1,4 µ et une ouverture de F:2,2.

Google Nexus 2015

Quoi d’autre ? Les rumeurs disaient vrai sur la batterie, de 2 700 mAh « seulement » avec dans le discours de Google cette phrase autosuffisante « Nexus 5X offers an all-day battery in a compact, lightweight device ». Autrement dit, il faut s’attendre à une autonomie d’un jour garanti, on espère que ça sera en usage très très intensif… Android Marshmallow est annoncé significativement plus économe en énergie (30 % d’autonomie en plus). Bon point en revanche : le fast charging est de la partie.

Google Nexus 2015

Et ce Nexus 5X adopte à son tour, après le pionnier OnePlus 2, un connecteur USB de type-C. Rien ne manque côté « radios » : Wi-Fi ac dual band, Bluetooth 4.2, 4G cat6, NFC, etc. Google a par ailleurs évoqué l’intégration du Sensor Hub, un capteur qui centralise et interprète les mouvements de l’utilisateur. C’est notamment utile pour ajuster la consommation en sachant si le téléphone a été posé ou au contraire pris en main.

Le Nexus 5X est disponible dès à présent en pré-commande sur le Google Store à 379 $ les 16 Go (479 € chez nous !!!) et 429 $ en version 32 Go (529 € ?), aux USA, en Angleterre, en Ireland et au Japon. Pour la France, il faudra attendre plus tard. Les pré-commandes ouvriront droit à 90 jours gratuits de Google Music en accès complet et 50 $ de bon d’achat sur le Play Store.

Google termine en introduisant Nexus Protect, un programme d’extension de garantie portant à deux ans la couverture des problèmes mécaniques et ajoutant une prise en charge des dommages accidentels. Ce, pour 69 $

Le Nexus 6P le nexus Prenium de google 

L’autre Nexus de la journée, c’est le 6P qui vient suppléer le Nexus 6 de Motorola. Malgré le choix de Huawei, un constructeur différent – et nouveau pour Google – des ressemblances existent entre le 5X et le 6P : les doubles haut-parleurs en façade, la protubérance photographique (et l’appareil photo), l’USB Type-C, le capteur biométrique (Nexus Imprint) situé dans le dos et bien sûr, Android 6.0, dit Marshmallow. Mais ce Huawei se démarque tout de même nettement, d’abord par sa taille (159,4 x 78,3 x 6,6 mm pour 178 g), elle-même liée à l’écran AMOLED de 5,7 pouces QHD (2 560 x 1 440 pixels, soit 518 ppp). Huawei utilise ici la protection maximale de Gorilla Glass, numéro 4. Notez que les dimensions sont assez proches de celles du Nexus 6, ce dernier étant tout de même 5 mm plus large et 3,5 mm plus épais mais avec un écran de 6 pouces.

Google Nexus 2015

Côté finition, Google vante son premier Nexus doté d’une coque unibody en métal, avec bordure taillée au diamant. Il est vrai que l’allure est soignée, en dépit de l’étrange bandeau noir en relief au dos, qui accueille l’appareil photo. Le Nexus 6P sera proposé en trois coloris (Frost White, Aluminium et Graphite). Huawei a également veillé à l’intégration de l’écran, qui occupe aux dires de Google 74 % de la façade.

Google Nexus 2015

Pour ce qui est de la partie photo, il semblerait que Huawei et LG se soient mis d’accord sur le capteur photo, ici également un Sony de 12,3 mégapixels et doté de photodiodes de 1,55 µ, avec ouverture à F:2,0, flash double teinte, autofocus via laser infra-rouge et capture vidéo en 4K. Et là non plus, pas de stabilisation optique… En façade, la caméra gagne quelques pixels – 8 MPix versus 5 MPix – par rapport au Nexus 5X.

Google Nexus 2015

Au coeur du smartphone, Huawei a opté pour le même SoC que celui du OnePlus 2 : un Snapdragon 810 dans sa version v2.1 légèrement sous-cadencée pour moins chauffer. Un choix qui va prêter le flanc à la critique même si le OnePlus 2 donne plutôt satisfaction. Ce SoC est accompagné de 3 Go de RAM, comme sur le Nexus 6 de Motorola. Il sera décliné en 32, 64 ou 128 Go, non extensible. Pour la batterie, pas de chichi ici, Huawei a intégré une source de 3 450 mAh, avec Fast Charging (mais pas de recharge par induction).

Google Nexus 6P
Google Nexus 6P

Le Nexus 6P dispose lui-aussi de Wi-Fi ac, Bluetooth 4.2 ou encore NFC. Mais à l’instar de son petit frère 5X, il fait l’impasse sur la recharge sans fil. Les tarifs européens n’ont pas été confirmés mais une fuite d’avant la conférence évoquait un premier prix fixé comme pour le Nexus 6 en son temps à 649 € pour la version 32 Go, 699 € en 64 Go et 799 € pour le 128 Go, sur le Google Play Store. Un positionnement tarifaire élevé qui n’avait pas réussi au Nexus 6 à l’époque, et qui risque bien là-aussi de faire déchanter les adeptes des Android Stock de grande taille. D’autant que la différence entre le prix US et celui français est spectaculaire : en dollars, la version 128 Go est au prix euros du 32 Go chez nous… Comme pour le Nexus 5X, il faudra de toute manière patienter puisque les pré-commandes sont réservées pour l’heure aux USA, à la Grande-Bretagne, à l’Irlande et au Japon

Android 6 Marshmallow

Les nouveaux Nexus de google embarquerons la toutes dernières version d’Android : Android  Marshmallow (6.0)

Si Lollipop avait introduit un nouveau design, Android Marshmallow va de se son côté mettre l’accent sur la qualité de la plateforme, Google s’étant notamment appliqué à améliorer sa stabilité. Une pluie de nouvelles fonctionnalités a quand même été annoncée, plus de 100 peuvent même être attendues, a promis Google. Voici celles que l’on peut retenir.

  •  Le système de permission des applications a été revu. Aujourd’hui, l’utilisateur peut connaitre la liste des informations auxquelles une app accède, et refuser de l’installer en conséquence. Mais, avec Android M, l’utilisateur pourra choisir ce à quoi chaque app pourra ou ne pourra pas avoir accès.
  •  La reconnaissance des empreintes sera nativement intégrée à Android Marshmallow. Cette nouvelle disposition en matière de reconnaissance d’empreinte va permettre de valider des paiements grâce à Android Pay, la nouvelle tentative de Google pour percer dans le paiement via smartphones après l’échec de son Google Wallet.
  •  L’autonomie des batteries va être améliorée, grâce à une nouvelle fonctionnalité baptisée Doze, qui va pouvoir plonger l’appareil dans un sommeil plus profond en cas d’inutilisation prolongée. Google aurait réussi à doubler l’autonomie de la batterie grâce à Doze.
  •  Les câbles USB-C seront supportés, ce qui permettra notamment de brancher la batterie du terminal Android sur d’autres appareils. Des appareils MIDI pourront aussi être ainsi reliés aux terminaux Android M.
  •  Google Now on Tap va permettre d’utiliser Google Now au sein de n’importe quelle app en appuyant de manière prolongée sur le bouton de retour à l’écran d’accueil. Concrètement, si ce bouton est maintenu alors qu’un SMS reçu évoque un restaurant, Google Now sera censé pouvoir comprendre le contexte et faire remonter son adresse, son menu, ses critiques et le moyen d’y réserver une table (voir ci-contre). Les développeurs sont invités à utiliser l’App Indexing pour profiter cette fonctionnalité.
  • now Chrome va aussi pouvoir être directement intégré dans les apps, embarquant les mots de passe et les auto-complétions du navigateur.
  •  Quelques petites fonctionnalités basiques ont été améliorées comme le copier-coller (plus clairement proposé au sein d’une barre flottante), le réglage du volume sonore (plus facile à régler pour chaque source de sons) ou le partage de contenu (Direct Share proposera les contacts et apps les plus souvent utilisés pour des partages rapides).
  • 8 ans après l’iPhone, Android devrait enfin nativement proposer la messagerie vocale visuelle, qui permet notamment de voir la liste des appels en absence, ou de choisir le passage à écouter dans un message. Une fonctionnalité d’ordinaire proposée par les opérateurs via une app, mais qui devrait donc être nativement incluse dans les terminaux équipés d’Android Marshmallow. Un partenariat avec les opérateurs est toutefois nécessaire, et pour l’heure, seul le nom d’Orange a fuité en France.

ChromeCast Fait Peau Neuve !

Le Chromecast 2 change de look et la discrète clé HDMI prend des couleurs. Trois coloris ont ainsi été annoncés, à savoir noir, Lemonade (jaune) et Coral (rouge). Son corps a également pris du volume, ainsi qu’une forme circulaire, cassant avec le profil effilé du premier modèle. Cela lui permet de renfermer davantage de puissance. Afin que le streaming des fichiers volumineux puisse opérer sans souci, ce Chromecast 2 est compatible avec les bandes de fréquences WiFi 5 GHz, capables de porter davantage de données qu’en 2,4 GHz.

google-chromecast-2

En outre, tout a été pensé pour réduire les temps de chargement, autant du côté matériel que logiciel. Netflix, par exemple pré-charge, dès que possible les premiers instants du prochain épisode à regarder pour le lancer plus rapidement, et ce dès le début de la recherche.

Toujours plus de contenu plus simple d’accès

À l’occasion de l’arrivée de cette seconde génération, Google a tenu à apporter de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, en plus des nombreuses possibilités qu’offre déjà la clé HDMI, voilà que d’autres applications viennent s’ajouter à la liste des compatibilités, à commencer par Google Photos ou encore Spotify.

L’application Chromecast sur Android et iOS a également évolué, avec différents onglets, dont « What’s On », qui affiche une sélection des contenus tendances à regarder sur YouTube, Netflix, Hulu, ESPN, etc. De son côté, l’onglet « Get Apps » permet de trouver de nouvelles applications compatibles avec le Chromecast.

Le Chromecast au service du jeu

Cette mise à jour apporte également le double affichage. Désormais, une même application peut désormais afficher des images différentes sur le téléviseur et sur le smartphone. Idéal pour avoir des informations sur un film que l’on regarde actuellement sur Netflix, et plus encore… pour le jeu. Des exemples ont ainsi été rapidement évoqués, comme le Monopoly, qui se joue jusqu’à 4, chaque joueur ayant son propre affichage sur son téléphone, ou un jeu de golf, avec le terrain sur le téléviseur, et le put sur le téléphone.

ChromeCast Audio !

Fonctionnant sensiblement comme un Chromecast classique, cette version Audio du dongle permet de faire une jonction entre votre ancien matériel et les technologies d’aujourd’hui. Spécialisé dans la musique, voilà pourquoi le Chromecast Audio fonctionne avec les plateformes de streaming telles que Deezer, Pandora, IHeartRadio, Google Play Music, Radio, TuneIn, mais ce n’est pas tout puisque le Chromecast fonctionnera aussi sur Spotify, l’un des géants mondiaux du streaming musical.

Chromecast Audio

Ce Chromecast Audio se fixe à votre système d’enceintes ou à votre casque, à vrai dire, tout ce qui permet le branchement d’un câble 3.5 mm ou câble Jack. Après avoir connecté le dongle, avec votre smartphone ou votre tablette il vous sera possible de diffuser librement toutes vos musiques préférées.

Chromecast Audio brancher

L’application pourra même détecter si vous êtes deux à vouloir changer de musique. Pour éviter toute désaccord au niveau de la playlist, Spotify pourra mettre à la suite les morceaux sélectionnés par chacun. Il sera également possible de synchroniser la diffusion de votre musique dans plusieurs pièces si vous disposez de plusieurs Chromecast Audio.

Chromecast branche

Coté Prix ?

La chromeCast était connu pour êtres un produit de qualité abordable

et cela continue avec ces nouvelles version de chromecast qui sera normalement commercialisé au alentours de 35 euros que ce soit dans sa version vidéo ou audio


Une Bonne Conférence

Google a encore une fois su faire le show avec ses présentation quelques une ne sont pas cités ici car trop peu dévoilé telle que la tablette de google.

Le Coin des Curieux :

  • http://www.frandroid.com/produits/google/smartphones/5804-google-nexus-5x
  • http://www.phonandroid.com/nexus-2015-date-de-sortie-prix-fiche-technique.html

 

 

 

 

Loading Likes...
Loïc VERNAY

Loïc VERNAY

Loïc, 18 ans Président et créateur de l'association. Principale rédacteur des articles du site internet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.